Cas de torture entraînant une fausse couche, contre la RDC

Nous avons déposé la plainte devant la CADHP le 24 septembre 2018. L’affaire concerne l’arrestation et la torture par la police de Cathy Basongo (membre du groupe de la société civile Filimbi) en septembre 2016 à la suite d’une manifestation organisée par Filimbi afin de faire pression sur la commission électorale pour qu’elle publie le calendrier électoral. Au cours de l’incident, elle a été gravement torturée et sa robe déchirée en public, ayant entraîné des blessures, des saignements et une fausse couche. L’avocat de Cathy a déposé une plainte devant l’Auditorat Militaire Supérieur le 26 novembre 2016 contre le chef de la police de la province de Tshopo, mais aucune enquête appropriée n’a été depuis lors.

Comments are closed.