Déclarations / Communiqués de presseDernières nouvellesForces de l'ordre

IHRDA forme les agents du Département de l’immigration de la Gambia sur l’application des droits de l’homme

Banjul, le 5 février 2018

L’Institut des droits de l’homme et du développement en Afrique (IHRDA) organise un atelier de formation en droits de l’homme pour le Département de l’Immigration de la Gambie (le GID).

L’atelier qui se déroule du 5 au 7 février 2018 regroupe trente-cinq agents du GID venant de toute l’étendue du pays.

Dans son allocution à l’ouverture de l’atelier, le Directeur General du GID, Buba Sanyang, dit : “Le renforcement des capacités en matière de droits de l’homme fait partie des stratégies de réformes en cours dans le secteur de la sécurité nationale…surtout comme le respect des droits de l’homme est indispensable pour la réalisation du développement dans le pays”.

De son côté, le Directeur Exécutif d’IHRDA a rappelé que quelques agents du GID avaient bénéficié à la première phase de ce programme qui s’était déroulée entre Octobre 2015 et Mars 2016, et que les résultats de cette première phase ont contribué à susciter le besoin de cette nouvelle phase. Gaye a donc salué la volonté et la disposition du GID de renforcer ses capacités en matière de droits de l’homme.

Cet atelier touche sur diverses questions pertinentes au travail du GID, notamment les obligations régionales et internationale de la Gambie par rapport aux droits de l’homme; les pouvoirs du GID; la sureté nationale et les droits de l’homme; le droit à la liberté de l’individu; l’arrestation, les procédures d’enquête, et le droit à la vie privée; comment traiter les non-ressortissants en conflit avec la loi; la torture; les droits des détenus; et comment traiter les femmes et les enfants.

En plus de cette formation, IHRDA va élaborer un manuel de droits de l’homme pour le GID.

Ce projet est financé par le Fond Canadien pour les Initiatives Locales de l’Ambassade du Canada au Sénégal.