Banjul, le 24 septembre 2021 : IHRDA a conclu un atelier de formation de 3 jours du 22 au 24 septembre 2021, pour le personnel du Secrétariat de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), sur la justice transitionnelle et les droits de l’homme et des peuples en Afrique.

Cet atelier fait suite au lancement du rapport de l’étude sur la justice transitionnelle et les droits de l’homme et des peuples en Afrique par la CADHP lors de sa 64ème session ordinaire en avril 2019. L’atelier visait à permettre au personnel du Secrétariat de la CADHP d’échanger sur le contenu de l’étude, ainsi que des questions liées à la justice transitionnelle en Afrique, afin d’identifier les différentes manières dont les mécanismes et outils de la CADHP pourraient être appliqués pour répondre aux préoccupations relatives aux droits de l’homme dans le contexte de justice transitionnelle. L’atelier a aussi permis au personnel du Secrétariat de la CADHP de réfléchir sur d’autres moyens de faire avancer les recommandations de l’étude sur la justice transitionnelle.

Les discussions de l’atelier ont porté sur les concepts, les principes et les mécanismes de justice transitionnelle, y compris des questions d’actualité dans le discours et la pratique de la justice transitionnelle en Afrique. Les participants ont aussi échangé sur d’autres questions pertinentes, notamment l’approche de la justice transitionnelle fondée sur la Charte africaine ; l’intégration de la justice transitionnelle dans les mandats de protection et de promotion de la CADHP ; la réponse aux tendances actuelles en matière de justice transitionnelle sur le continent ; et la question de violence basée sur le genre dans les conflits armés en Afrique.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre d’un projet financé par la Fondation John D. et Catherine T. MacArthur, pour appuyer la mise en œuvre de la politique de justice transitionnelle de l’Union africaine.