Dernières nouvellesLes Enfants

IHRDA organise un atelier sur le contentieux stratégique en matière des droits de l’enfant dans l’Est et la Corne de l’Afrique

By septembre 11, 2019 No Comments

Banjul, le 10 septembre 2019

IHRDA organise un atelier de formation de trois jours sur le contentieux en matière des droits de l’enfant en Afrique pour une trentaine de défenseurs des droits de l’enfant dans l’Est et la Corne de l’Afrique, en collaboration avec le East Africa Child Rights Network.

L’atelier se déroule du 10 au 12 septembre 2019 à Mombasa au Kenya.

Les modules traités comprennent les concepts de droits de l’homme et droits de l’enfant, le contenu normatif de la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant; les droits des enfants dans en cas de conflits armées, la procédure devant le Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant (CAEDBE) et statut d’observateur auprès du CAEDBE. Les facilitateurs vont aussi parler d’autres mécanismes régionaux de protection des droits de l’enfant (la Commission africaine de droits de l’homme et des peuples et la Cour africaine de droits de l’homme et des peuples) ; les défis liés à la jouissance des droits de l’enfant dans l’Est et la Corne de l’Afrique ; le contentieux stratégique en matière des droits de l’enfant en Afrique, et le kit de formation du CAEDBE sur les contentieux, ainsi que les procédures des rapports des États et rapports alternatifs.

L’atelier va se clore par une session visant à identifier des cas de violations des droits de l’enfant au potentiel d’impact élevé que IHRDA et les participants concernés vont poursuivre pour d’éventuels contentieux devant les mécanismes compétents.

L’atelier vient dans un contexte où il y a un grand fossé entre les politiques en place dans la protection des droits des enfants et leur mise en œuvre effective ce qui a une incidence énorme sur la protection réelle des droits des enfants dans les pays africains. Presque toutes les nations africaines ont ratifié les instruments de protection des droits et du bien-être de l’enfant, mais la mise en œuvre de ces instruments reste à désirer.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du African Children’s Charter Project coordonné par Plan International.