Déclarations @frDernières nouvelles

IHRDA, Equality Now et partenaires attraient la Sierra Leone devant la Cour de la CEDEAO pour sa politique qui viole le droit  à l’éducation des filles enceintes

By mai 18, 2018 No Comments

Banjul, le 18/05/2018 – L’Institut des Droits de l’Homme et du Développement en Afrique (IHRDA), Equality Now (une organisation internationale de droits des femmes) et d’autres organisations des droits de l’homme en Sierra Leone ont déposé une plainte devant la Cour de justice de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (la Cour de la CEDEAO) siégeant à Abuja,  au Nigeria, en vue de faire lever l’interdiction faite aux écolières enceintes d’aller à l’école et de passer des examens en Sierra Leone.

L’affaire cherche aussi à amener le gouvernement de la Sierra Leone à rendre compte pour ses manquements en matière de respect, de la protection et de la réalisation du droit des filles à l’éducation.

IHRDA, Equality Now et leurs partenaires mènent des actions de plaidoyer pour la levée de ladite interdiction, et ont plusieurs fois mené travaillé avec les acteurs étatiques et non étatiques pour mettre fin à cette discrimination sexiste. Malheureusement, l’interdiction et la violation du droit des filles à l’éducation persistent, d’où la nécessité de plaider cette cause devant la Cour de la CEDEAO.

Cette politique discriminatoire est entrée en vigueur en 2015 juste avant la réouverture des écoles à la fin de la crise d’Ebola. Les filles concernées sont injustement punies à plusieurs niveaux par le gouvernement qui bloque leur accès à l’éducation et laisse impunis les auteurs de violences sexuelles.

Le directeur exécutif de l’IHRDA, Gaye Sowe, estime qu’un jugement favorable dans ce procès servira de précédent pour d’autres pays appliquant des politiques similaires.

« Aujourd’hui marque le début de la réalisation des droits des filles en Sierra Leone. La Cour de la CEDEAO est enfin saisie pour statuer sur les injustices subies par les filles en Sierra Leone », Judy Gitau-Nkuranga, Equality Now.

S’adressant à la presse dans le district de Bo, les organisations œuvrant à la promotion des droits des femmes et des filles en Sierra Leone ont réitéré le besoin de justice pour les filles et les victimes d’exploitation sexuelle et de viol.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :