Banjul, le 5 août 2021 : Chipo Irene Rushwaya rejoint l’Institut des droits de l’homme et du développement en Afrique (IHRDA) comme juriste.

Chipo est titulaire d’un LLM en droits de l’homme de l’Université de Cape Town, en Afrique du Sud, et est dotée d’expérience en droits des femmes et des enfants, en contentieux, recherche juridique et plaidoyer. Elle est également avocate et possède une grande expérience en litiges devant les juridictions du Botswana.

Suite à sa nomination, Chipo dit, « Je suis particulièrement heureuse de faire partie de l’équipe d’IHRDA, et de contribuer au travail remarquable qu’elle effectue pour promouvoir les droits de l’homme en Afrique. Je serai heureuse de travailler en étroite collaboration avec les professionnels chevronnés à IHRDA, afin qu’ensemble nous puissions renforcer l’efficacité du système africain des droits de l’homme ».

De sa part, le Directeur exécutif d’IHRDA, M. Gaye Sowe, dit, « En tant qu’organisation panafricaine, nous visons à avoir une représentation de toutes les sous-régions du continent au sein de notre personnel. Chipo a été retenue comme la meilleure candidate à l’issue d’un processus rigoureux et hautement compétitif pour le recrutement d’un avocat d’Afrique australe. Nous sommes heureux de l’avoir parmi nous, et nous sommes convaincus qu’elle contribuera énormément au travail d’IHRDA ».

Avant de rejoindre IHRDA, Chipo, originaire du Zimbabwe, poursuivait un doctorat en droit public, avec une spécialisation en droits de l’homme, à l’Université de Cape Town, en Afrique du Sud. IHRDA est heureux de l’accueillir, et compte sur son expérience et sa passion pour renforcer le travail d’IHRDA sur le continent africain.