Banjul, 26 October, 2020

IHRDA cherche à recruter un chargé de plaidoyer pour diriger les travaux d’IHRDA sur l’intégration du plaidoyer dans la mise en œuvre des décisions des mécanismes africains de protection des droits de l’homme, ainsi que d’autres activités liées au plaidoyer dans le cadre du mandat d’IHRDA, à savoir : « Défendre », « Éduquer » et « Informer ».

À propos d’IHRDA :

IHRDA est une organisation panafricaine des droits de l’homme, basée à Banjul, en Gambie, qui promeut l’utilisation et l’efficacité des instruments et mécanismes africains des droits de l’homme pour la protection des droits en Afrique. Notre travail consiste à offrir de l’assistance juridique pro bono aux victimes de violations des droits de l’homme ; contribuer au renforcement des capacités des acteurs de la promotion des droits de l’homme sur l’utilisation des instruments et mécanismes régionaux des droits de l’homme ; et contribuer à la diffusion d’informations pertinentes pour appuyer le travail des acteurs du système africain des droits de l’homme.

Objectif général du travail :

IHRDA est un pionnier dans les contentieux devant les mécanismes de protection du système africain des droits de l’homme, ayant obtenu un nombre impressionnant de décisions en faveur des victimes, dont certaines sont novatrices. IHRDA reste la seule organisation plaidant des affaires devant tous les principaux mécanismes de protection des droits de l’homme en Afrique. L’impact de cette jurisprudence demeure limité en raison de la persistance de la non mise en œuvre des décisions par les États défendeurs. La non-application des décisions affecte non seulement les victimes, de façon directe, mais mine également l’existence de ces mécanismes et la confiance des victimes en ces instances. Par conséquent, pour relever ce défi, IHRDA a élaboré un document de stratégie interne de mise en œuvre des décisions. Ce document vise notamment à faciliter l’intégration de la mise en œuvre dès le début du processus de constitution des dossiers, et à renforcer la collaboration avec les partenaires locaux et les institutions étatiques pour assurer la pleine mise en œuvre des décisions obtenues. Cependant, IHRDA reconnaît que la mise en œuvre efficace dudit document nécessite une approche plus vigoureuse, y compris le renforcement de ses capacités de ressources humaines en matière de plaidoyer, au-delà de son expertise juridique actuelle.

En conséquence, le chargé de plaidoyer conduira les travaux d’IHRDA en vue d’intégrer le plaidoyer dans toutes les phases du contentieux. En outre, il/elle mènera d’autres activités d’IHRDA liées au plaidoyer dans le cadre du mandat d’IHRDA de « défendre », « éduquer » et « informer ».

Exigences minimales :

  1. Une maîtrise en droit, relations internationales, sciences sociales ou autre domaine connexe ;
  2. Au moins cinq ans d’expérience professionnelle dans le domaine du plaidoyer et des politiques, avec un bilan avéré de réussite en matière de mise en œuvre d’une stratégie et campagne de plaidoyer ;
  3. Une très bonne connaissance du système africain des droits de l’homme, ainsi que des institutions clés de l’Union africaine (UA) et des Communautés économiques régionales (les CER) ;
  4. Solides compétences en communication ;
  5. Solides compétences organisationnelles, y compris la capacité de travailler de manière autonome et de prendre des initiatives ;
  6. Capacité démontrée à être flexible ;
  7. Solides compétences en recherche nécessaires pour suivre et se tenir au courant des développements relatifs aux droits de l’homme aux niveaux national, régional et mondial ;
  8. Très bonnes capacités d’analyse et rigueur ;
  9. Solides compétences en réseautage ;
  10. Maîtrise de l’anglais et / ou du français écrit et parlé ; outre l’anglais et le français, la maîtrise d’une autre langue de l’UA est un avantage ;
  11. Compétences en informatique et en technologies de l’information et de la communication.

Pour postuler :

Veuillez envoyer (en anglais ou en français) un Curriculum Vitae, une lettre de motivation et une liste de trois références avec leurs coordonnées par email à recrutement@IHRDA.org, ayant pour sujet « Chargé de plaidoyer à IHRDA ». La date limite de dépôt des candidatures est le 21 novembre 2020. SEULS LES CANDIDATS PRÉSÉLECTIONNÉS SERONT CONTACTÉS.

Les femmes sont encouragées à postuler.