Dernières nouvelles

Droit international des droits de l’homme dans la pratique judiciaire : IHRDA & ANDDH organisent une formation de recyclage pour les magistrats nigériens

Banjul, le 13 aout 2018

L’Institut des droits de l’homme et du développement en Afrique (IHRDA), en collaboration avec l’Association Nigérienne de Défense des Droits de L’Homme (ANDDH), organise une formation de recyclage du 13 au 14 aout 2018 pour vingt-cinq magistrats au Niger, avec accent sur l’application du droit international des droits de l’homme dans la pratique judiciaire.

La formation de recyclage qui était déclarée ouverte par une représentante de Ministre de la Justice et Garde des Sceaux du Niger vise à souligner le rôle de la magistrature dans la réalisation des obligations internationales du Niger en matière de droits de l’homme, et à renforcer la capacité des magistrats sur l’application des normes internationales relatives aux droits de l’homme  sur la scène locale.

Les discussions touchent sur la protection des droits de l’homme dans la CEDEAO, en Afrique et  à l’échelle universelle ; l’application des normes internationales au Niger ; les dispositions de certains instruments juridiques applicables au Niger ; et la protection des personnes vulnérables, telles que les femmes et les enfants. Les participants vont aussi traiter un cas hypothétique pour démontrer les leçons apprises.

Cette activité s’inscrit dans un contexte des violations des droits de l’homme signalé au Niger, d’où la nécessite du pouvoir judiciaire d’apporter des réponses adéquates à de telles violations et de s’assurer que la justice soit rendue.

Cette activité devrait contribuer à  asseoir la culture des droits de l’homme dans le système judiciaire nigérien.

L’activité est financée par le National Endowment for Democracy basé aux États-Unis.