La vision de l’IHRDA est un continent africain où tous ont accès à la justice, par l’utilisation de lois et mécanismes nationaux, africains et internationaux relatifs aux droits humanins.

Le défi le plus important à l’efficacité du système africain des droits de l’Homme est le manque généralisé de connaissance et de compréhension du mécanisme africain des droits humains. L’IHRDA essaie donc de rapprocher les citoyens africains de ce système, par la promotion, la vulgarisation du système pour en faciliter son accès.

L’IHRDA s’est engagé à  promouvoir le respect des droits humains  sur le  continent en renforçant les institutions africaines des droits de l’Homme en assurant le respect par les États des normes existantes, et en rendant le système africain accessible aux victimes de violations de droits humains ainsi qu’aux membres de la société civile.

L’IHRDA croit fermement que les droits de l’Homme   sont  des  outils importants  de promotion de la justice et de l’Etat de droit, pour autant que la société civile ait l’information et les connaissances nécessaires pour les  employer adéquatement.

À l’aide de programmes variés, l’IHRDA utilise son expertise particulière en matière d’application des u droits humains  afin de :

  • Former les ONGs et les activistes sur la préparation et la présentation de litiges au nom des victimes de violations de droits devant les instances africaines de droit de l’Homme;
  • Offrir une représentation pro bono  aux  individus et aux ONGs souhaitant porter plainte contre un État devant les instances africaines des droits de l’Homme.;
  • Effectuer de la recherche sur les nouvelles questions en matière de droits de l’Homme  en Afrique, pour des  publication et  pour la diffusion des informations;
  • Collaborer avec d’autres ONGs et les instances africaines des droits  humains  pour la  promotion et la protection des droits  humains  en Afrique;
  • Militer pour la réforme des  droits de l’Homme  au niveau  national et continental en Afrique.