Gaye Sowe – Directeur exécutif (Gambie)

Pendent 10 ans à IHRDA, Gaye a surmonté ses responsabilités tour à tour en tant que Juriste, Juriste Principal, et Directeur des Programmes, avant d’être nommé Directeur Exécutif.

Doté de longues années de service judiciaire et d’une grande expérience en litige, le renforcement des capacités et de plaidoyer aux niveaux national et régional, Gaye est une référence en droit, notamment le droit commun, constitutionnel, pénal et de la non-discrimination.

Gaye a fait des formations et des présentations sur différents domaines du droit international des droits de l’homme avec les autorités judiciaires et policières, ainsi que des avocats et défenseurs des droits de l’homme en Afrique et au-delà. Il est membre du groupe de travail sur les DESC de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, et a apporté des contributions importantes au développement de la jurisprudence de divers mécanismes africains de protection des droits de l’homme.

Gaye a été admis aux barreaux du Nigeria et de la Gambie en Octobre et Novembre, respectivement, à l’an 2000. Il a travaillé avec la magistrature gambienne comme magistrat principal et secrétaire par intérim de la magistrature avant de rejoindre IHRDA. Gaye est professeur adjoint de droit pénal à l’Université de la Gambie, et de la procédure pénale à l’école des droits de la Gambie. Il a fait sa formation professionnelle à l’Université d’Essex (au Royaume Uni) où il a obtenu la LLM en Droit international des droits de l’homme. Il a d’abord passé par l’Université Obafemi Awolowo, Ile-Ife (au Nigeria) où il a eu la licence en droit avec mention, et l’école des droits du Nigeria pour devenir avocat.

 

Amie Njie – Chef des finances et de l’administration (Gambie)
Amie est titulaire d’un Master en Comptabilité et Finance Internationale de Liverpool John Moores University au Royaume-Uni. Elle est une personne dévouée à son travail et focalisée sur les résultats, et dotée d’une riche expérience en matière de Comptabilité et Audit. Avant de se joindre à l’IHRDA en Janvier 2015, elle a travaillé avec l’Autorité de l’aviation civile de la Gambie où elle a atteint le poste de directeur de l’audit interne.

Eric Bizimana – Juriste francophone (Burundi)
Eric est titulaire d’un diplôme de Licence en droit de l’Université du Burundi et d’un Master en droits de l’homme et la démocratisation en Afrique de l’Université de Pretoria. Ancien professeur de droit, membre du Barreau du Burundais et collaborateur avec Avocats Sans Frontières, Eric apporte une expérience en contentieux, recherches juridiques et rédaction de documents juridiques. Avant de se joindre à l’IHRDA en Février 2015, il était assistant juridique à la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples.

Oludayo Fagbemi – Juriste anglophone (Nigeria)
Oludayo est titulaire d’une License en droit de l’Université Obafemi Awolowo, Ile-Ife, au Nigeria et d’un Master en droit public international de l’University College de Londres. Il est membre du Barreau nigérian.

Oludayo a développé sa compétence professionnelle en travaillant avec le Tribunal pénal international de l’ancien Yougoslavie (TPIY), la Cour pénale internationale (CPI) et le Centre international pour la protection juridique des droits de l’homme (INTERIGHTS). Il a également fait la pratique privée du droit au Nigeria dans les cabinets de Adesanya et Akisanya, et de RA Ogunwole SAN and Co. Avant de rejoindre l’IHRDA en Février 2015, il travaillait au ministère de la Justice de Rivers State au Nigeria.

Djeugoue Brice Martia l- Chef des Publications et Communications (Cameroun)
Brice détient une License en journalisme et communications de masse de l’Université de Buea au Cameroun. Il a travaillé pendant 9 ans comme Chef de Programme et Communications au Centre d’Appui à la Justice et d’Animation pour le Développement (CAJAD, Cameroun), avant de rejoindre l’IHRDA. Il a une vaste expérience en matière de communication et publication dans le contexte des droits de l’homme et du développement.

Henry Annoh – Assistant Financier et Administratif (Ghana)
Henry (souvent appelé Henri, et qui allège l’atmosphère de bureau avec beaucoup d’humour) est titulaire d’un diplôme en droit de l’Institut d’Assurance de l’Afrique de l’Ouest (Waii) ; il a aussi le Level One de l’ Association of Chartered Certified Accountants (ACCA, Royaume-Uni), et un diplôme en Etudes de Business de la Polytechnique d’Accra (Ghana) et de l’Institut des secrétaires et administrateurs agréés (ICSA), Royaume-Uni. Il a de nombreuses années d’expérience et a travaillé précédemment au Shyben A. Madi & Sons, Concern Universal en Gambie, ainsi qu’à l’Institut pour la Gouvernance Démocratique (IDEG) à Accra. Avant de se joindre l’IHRDA, Henry était le directeur des finances du Programme agricole de la Méthodiste Mission (MMAP) et enseignait à Foresight Training Institute et Jollof Tutors.

Modou Sowe – Secrétaire administratif et financier (Gambien)
Modou, le deuxième M. Sowe dans le bureau, nous a rejoints en tant que stagiaire en juillet 2009 et il est devenu personnel permanent en mai 2010. Modou gère notre petite caisse et règle nos fournisseurs de services. Il donne un coup de main au classement des dossiers et coordonne la sécurité des locaux de l’IHRDA. Modou a précédemment travaillé à Emkay Stores en 2009. Il a fait des études pour son certificat de base en informatique à Educational Trust de l’Afrique de l’Ouest ainsi qu’un certificat et un diplôme dans le traitement de l’information à l’Institut de Formation technique de Gambie (GTTI).

Cheikh Omar Bassene – Messager/ Chargé de l’entretien (Sénégalais)
Cheikh (affectueusement prononcé comme une forme allongée de « sheeeee »), personnifie la patience à l’IHRDA. Adepte du travail bien fait Cheikh survit à travers la corvée de longues files d’attente et la frustration de la bureaucratie afin d’assurer que les communications écrites de l’IHRDA atteignent les bureaux appropriés à Banjul. Pour une première visite ou pour un nouvel employé, le sourire lumineux de Cheikh et sa serviabilité attachants vous accueilleront à l’aéroport de Yundum. Cheikh demeure (avec Fatou et Tamba) une partie de notre mémoire institutionnelle. Cheikh parle le français, l’anglais et un peu d’espagnol.

Tamba Conteh – Coursier / Chargé de l’entretien (Gambien)
Ayant rejoint Alpha et Julia en 1997, Tamba est actuellement l’employé le plus ancien de l’IHRDA et ce, bien avant la fondation officielle de l’IHRDA. Tamba sert de coursier, tout en asurant la maintenance de notre système d’énergie alternative. Il garde également notre centre de documentation propre et bien rangé. Tamba a joué un rôle important dans la mise en place et le suivi de deux des affaires de l’IHRDA, 249/02 IHRDA (au nom des réfugiés Sierra léonais en Guinée) c/ Guinée et 292/04 IHRDA (au nom d’Esmaila Connateh et 13 autres) c/ Angola. Tamba parle plusieurs langues dont l’anglais, sa langue maternelle le Sarahule, le wolof, le mandingue, le jola, le fula et le bambara.

Sukuta Manneh – Jardinier (Gambien)
Sans Sukuta, nous aurions une cour au lieu d’un jardin. Sukuta connaît ses variétés végétales par nom, la vue, la texture et les saisons optimales et il sert en tant que surveillant des locaux. Sukuta a travaillé avec Radville Farms pendant 11 ans et il a fait des études en Agriculture générale à l’Institut de formation technique de Gambie (GTTI).

Penda Sowe – Secrétaire et chargée d’acceuil (Gambie)
Penda est titulaire d’un diplôme et un diplôme supérieur en Banque et Finance acquis de l’Institut de Gestion et de Développement (2008-2009); elle a des diplômes de l’enseignement secondaire de premier et second cycles acquis de Saint Augustin Junior Secondary School (2002- 2005) et Saint Joseph Senior Secondary School (2005-2008). Elle a l’ambition de poursuivre une License en Banque et Finance, et de contribuer à l’avancement de la banque.

Elle aime écouter de la musique, regarder la télévision, aller à la plage et passer du temps avec sa famille.

Les boursières et stagiaires actuelles

Matthew Squire – Stagiaire en droits (Canada)
Matthew vient de terminer sa première année du programme de licence en droits à l’Université de McGill à Montréal, Canada. Matthew a obtenu une licence avec mention en sciences politiques et relations internationales à l’Université de la Colombie-Britannique. Sa thèse s’est penchée sur les intersections de l’identité sociale avec l’expérience coloniale, un sujet qui continue à l’intéresser.

L’intérêt que porte Matthew sur la justice sociale provient de sa passion pour le travail avec les gens. Avant de venir à McGill, Matthew a travaillé comme éducateur professionnel en Chine et comme encadreur des personnes handicapées au Nord Vancouver, en Colombie-Britannique.

Matthew a fait du bénévolat au Montréal Pro Bono Students Canada, et a également travaillé sur le projet d’application humanitaire et compatissant du RadLaw de McGill.